Commentaire n°46 : Françaises et Français, vous votez aussi pour les Belges, et pour le monde


Publié le

Mis à jour le

, ,



Toute démocratie a un intérêt existentiel à être entourée de démocraties, jusqu’à ce que « le gouvernement par et pour le peuple », selon les mots fameux d’Abraham Lincoln, recouvre le monde entier.

Aujourd’hui, nos amis Français se rendent aux urnes pour le premier tour d’élections législatives anticipées. Le contexte politique est tel que l’extrême-droite, antidémocratique et autoritaire par essence, pourrait parvenir au gouvernement après le second tour.

En quoi cela nous concerne-t-il, nous les Belges ?

Souvenons-nous d’abord d’un phénomène pluriséculaire : la destinée des habitants des territoires que nous nommons aujourd’hui « Belgique » a été de nombreuses fois fondamentalement modifié par ce que vivaient et faisaient les habitants des territoires que nous appelons aujourd’hui « France ». En 466, 506, 732, 742, 800, 814, 843, 1302, 1429, 1477, 1690, 1706, 1789, 1792, 1794, 1815, 1830, 1832, 1870, 1914, 1940, la vie des habitants des territoires belges a basculé suite aux événements déclenchés par nos voisins.

Nous avons en réalité partagé le même destin pendant de nombreuses années, à diverses périodes. De nombreux Français sont morts sur notre sol, dans d’innombrables batailles pour le contrôle de l’Europe. Nous avons accueilli à Bruxelles bien des réfugiés politiques de Paris. L’histoire des Belges est intimement liée à celle des Français, et ce n’est que le hasard de l’Histoire peut-être qui nous voit aujourd’hui vivre dans deux démocraties différentes.

Ainsi, nous les Belges, dépendons aussi de ce que vous, les Français, faites.

Les Belges francophones sont culturellement tournés vers la France. Nous aimons et nous haïssons tour à tour notre grand frère d’Outre-Quiévrain, qui chérit et moque à la fois son petit frère belge. Le match de l’Euro de ce soir le démontrera encore une fois. Flamands, Wallons et Bruxellois, nous passons de formidables vacances, dans un des plus beau pays du monde, à la gastronomie exceptionnelle et à l’infrastructure culturelle et touristique la meilleure au monde. Nous regardons vos chaînes de télévision, nous écoutons votre musique, et comme vous, nous lisons les œuvres des héritiers de Molière.

Vous êtes également un des rares États détenteurs de l’arme nucléaire, un des cinq membres du Conseil de Sécurité de l’ONU, une des plus grosses armées du monde et un des plus grands réseaux diplomatiques internationaux.

L’impact de vos élections sera donc immense pour vous, pour nous, pour le monde.

Alors que la Belgique est un micro-pays de seulement 11 millions d’habitants, à l’horizon borné, provincial, communal et à l’esprit de clocher, nous les Belges, qui sommes souvent irrités par notre encombrant voisin, avons pourtant besoin de ses Lumières comme de pain. Le monde lui-même a besoin de la France comme phare de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité. Ce petit pays de 68 millions d’habitants n’est plus la grande puissance qu’il était autrefois certes, mais son rayonnement culturel demeure gigantesque.

Chères Françaises et Français, ce dimanche, vous votez aussi pour les Belges, et pour le monde entier.




Hôtel de Matignon, résidence officielle du Premier ministre, chef du gouvernement français

Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *